L’équipe BARNES ART ADVISORY

Rencontre avec Heidi BARNES, créatrice de BARNES Advisory

BARNES, leader de l’immobilier de prestige, devient également un nouvel acteur de marque dans le conseil en art en créant un département dédié : BARNES GLOBAL ART ADVISORY. Parce que l’immobilier de prestige et le monde de l’art sont aujourd’hui intimement liés, tant dans le « bien vivre » que dans la valorisation patrimoniale, BARNES offre son savoir-faire à sa clientèle internationale.

Véritable valeur refuge et pivot des nouvelles stratégies des investisseurs fortunés, l’art est un marché dynamique, porteur, en pleine expansion qui s’enrichit sans cesse de signatures créatives et de nouvelles expressions.

Au milieu des années 2000, Heidi Barnes prend un peu de recul pour mieux se consacrer à ses enfants et férue d’art, elle décide, grâce à une immense salle des coffres en sous-sol et un escalier tout à fait exceptionnels dont dispose l’hôtel particulier de Neuilly, aujourd’hui siège de BARNES, d’ouvrir des expositions éphémères d’art contemporain.


BARNES, en 2008, acquiert un nouveau bureau-galerie sur la rive gauche de Paris. Les plus grands artistes s’y pressent, les vernissages sont courus, les invités sont à chaque fois plus nombreux. Au-delà du « buzz », Heidi Barnes crée un véritable courant d’art.

 

De nouveau implantée à Miami depuis 2012, Heidi Barnes se consacre aujourd’hui à des missions plus exclusives. En tant que Fondatrice et Ambassadrice de BARNES, elle est garante de l’image de la marque et l’interlocutrice privilégiée des clients les plus prestigieux. Elle supervise tous les magazines du groupe et a créé un département spécialement dédié à l’art, BARNES art Global Advisory. Sa connaissance parfaite de l’anglais, du français, de l’italien et de l’espagnol est un atout majeur pour promouvoir l’art et le luxe à travers le monde.

 

Pourquoi s’intéresser à l’art aujourd’hui ?

Le marché de l’art est chaque année de plus en plus dynamique, comme en témoigne la fréquentation en perpétuelle hausse des foires d’art contemporain et des musées. Emportée par cette mouvance, les maisons de vente aux enchères affichent des résultats record. Ce marché est aujourd’hui porté par l’entrée de nouveaux collectionneurs venant du monde entier. L’art suscite un enthousiasme constant et croissant car il fait partie de notre univers quotidien. Il nous aide à réaliser nos rêves, à nous projeter dans l’univers de la création à la découverte de l’expérience artistique..Sans oublier que c’est également aujourd’hui le meilleur investissement possible !

 

Quelle est la « mission » de BARNES ART ?

BARNES ART est la nouvelle société de conseil en art, créée par BARNES, acteur international de l’immobilier de prestige. Son rôle est de conseiller les clients de Barnes dans la constitution de leur collection d’œuvres d’art, à chaque étape ; conseils à l’achat, à la vente, organisation, gestion et optimisation. Nous avons également la volonté de partager notre connaissance, notre expertise, nos accès privilégiés dans le marché de l’art pour les mettre à la disposition de nos clients. Nous établissons des stratégies sur-mesure pour que chacun de nos clients puisse tirer tous les bénéfices de la connaissance artistique et du marché de l’art.

Quels sont les conseils avertis à donner à une clientèle exigeante ?

Le marché de l’art est dominé par un grand paradoxe : il est d’un côté aisément accessible à tous car toutes les expositions, foires et ventes aux enchères sont publiques. Et à contrario, il requiert une solide expertise pour définir les bonnes stratégies d’achat et savoir acquérir les œuvres des meilleurs artistes aux meilleurs prix. La maîtrise de ce marché est essentielle pour en tirer tous les bénéfices intellectuels et esthétiques. L’art ne s’improvise pas, il s’apprivoise. La première étape par laquelle doit passer tout collectionneur est de visiter de manière active les musées, les foires et les expositions pour développer un gout, un œil et créer un dialogue avec les œuvres.

Rencontre avec Rofaïda Zaïd

Cette passionnée vit pour l’art et elle le partage avec ferveur, elle orchestre à travers le monde des rencontres fabuleuses entre artistes, collectionneurs et grands amateurs d’art contemporain.
Rofaïda Zaïd a été la plus jeune galeriste de France, la Caisse des Dépôts et des Consignations de Paris, conscient de son talent de curateur (commissaire d’exposition), lui a d’ailleurs décerné un prix de 80 000 euros pour organiser une exposition à la Cité de la Mode et du Design. Un démarrage couronné de succès. Aujourd’hui, Rofaïda conseille les amateurs d’art contemporain du monde entier afin qu’ils constituent ou élargissent leur collection avec des artistes émergents ou établis.

 

L’art est universel

Que ce soit à Paris, LA, Londres, Basel, Dubaï ou Miami, l’art est dans une perpétuelle mouvance et dynamique. C’est ce qui anime Rofaïda Zaïd qui organise des expositions et des événements aux quatre coins du globe, dans les grandes foires artistiques (Scope NY, Art Miami, FIAC, Frieze London, Pop Austin), dans des galeries en vue, dans des lieux uniques et aussi dans des centres d’art contemporain comme près de Bordeaux, à Cognac où elle dispose d’un très bel espace depuis 2012. Sa maîtrise parfaite du français, de l’arabe, de l’anglais et de l’espagnol est un atout incontestable pour faire connaître les artistes de talents, exposer leur travail au public et aux media et surtout offrir aux amoureux de l’art la possibilité d’acheter de nouvelles oeuvres inédites, voilà sa vocation et son métier.
Le saviez-vous, curateur signifie en latin « celui qui prend soin » ? Rofaïda Zaïd prend grand soin de ses artistes et de ses clients.

Rencontre avec Constance de Malleray

Spécialisée dans la gestion de patrimoine artistique de clientèles privées, elle a débuté sa carrière au sein du département Art de la banque de Neuflize OBC à Paris. Constance de Malleray a ensuite contribué à développer un marché à fort potentiel en Russie, en créant une structure dédiée à la programmation d’expositions à Moscou en partenariat avec UBS et Clifford Chance, ainsi qu’au conseil en acquisitions d’oeuvres d’art pour des collections privées et d’entreprises, en Europe et en Russie.

 

Quelles ont été les influences artistiques qui ont marqué votre carrière ?

Elles sont multiples..

Cela pourrait commencer avec l’Expressionnisme Abstrait et l’Ecole de New York lors de mes Etudes à l’Institut d’Art et d’Archéologie, à Paris.
Puis Le Caravage, un artiste de génie de la fin du XVIeme sur lequel j’ai fait mon mémoire en Histoire de l’Art, à Rome.
A Rome toujours, dans l’atelier d’Alighiero Boetti, place du Pantheon, découvrir l’Arte Povera quand ce courant était moins connu.
La photographie contemporaine notamment lors les débuts de la collection Neuflize Vie.
Découvrir la richesse de l’Ecole russe du XIXeme siècle, lorsque j’ai travaillé à Moscou, sans oublier bien entendu l’avant-garde russe.
Enfin, l’art contemporain et le dialogue si enrichissant avec les artistes..