Le courant d’art de BARNES est passé à Miami

BARNES Art

In Découverte de l'art Posted

BARNES et Art, ces mots s’aiment et ce n’est pas le fruit du hasard. Heidi Barnes, fondatrice de BARNES, est passionnée par l’art depuis toujours et c’est tout naturellement que BARNES ART a vu le jour.

Des expositions éphémères sont organisées dans les grandes villes du monde pour découvrir les œuvres des artistes renommés de l’art contemporain. Les vernissages de BARNES ART sont des événements très courus, les invités privilégiés sont des amateurs, des collectionneurs et des admirateurs de tous les courants d’art moderne.

Bien évidemment, Heidi Barnes a orchestré plusieurs événements au nom de BARNES ART pendant l’une des plus grandes foires d’art mondiales : Art Basel Miami.

Aujourd’hui, l’ambassadrice-fondatrice de BARNES le dit si bien l’art est partout : dans les musées, les palais, les yachts, exposé sur les murs d’une demeure, sur les façades des immeubles ou dans des lieux ouverts. Le monde de l’art ne s’arrête pas à un tableau mais à des centaines de créations inouïes d’artistes célèbres et moins célèbres. La motivation d’Heidi Barnes via BARNES ART est de créer des synergies, des rencontres autour du beau pour faire naître de nouveaux projets exaltants en peinture, sculpture, Street Art et de nombreux nouveaux supports.

Tout d’abord, au cœur du Design District, dans le tout nouveau restaurant Swan, une association tant attendue entre Pharrell Williams, David Grumman et le fameux chef Jean Imbert, BARNES ART a organisé une rencontre artistique avec le talentueux graffeur internationalement connu Kongo. Craig Robins, co-fondateur du quartier de Design District et grand amateur d’art, Pharrell Williams étaient présents ainsi que des collectionneurs comme la famille Iragorri, des galeristes, Rofaïda Zaïd – curatrice et collaboratrice d’Heidi Barnes – et Juliette Longuet qui représentaient le monde du luxe. L’idée d’une série limitée de mobilier créée par Kongo en collaboration avec le designer américain James Duncan verra peut-être le jour grâce à cet événement. Le plus important étant d’organiser des rencontres et d’offrir de nouvelles sources d’inspirations.

Puis, un autre moment fort d’Art Basel a été le lancement de Art Park, en compagnie de Patrice Meignan et Philippe Combres, Rofaïda Zaïd et Stephan Junillon du Tigny. Cet espace extraordinaire dédié à la culture a réuni plusieurs artistes et personnalités. Des œuvres superbes de Pharell, de Luka Sabbat (Free Money), de Daniel Arsham, d’Arielle Pytka (la fille talentueuse du producteur Joe Pytka) étaient exposées.Très attendu aussi, le cocktail donné par Luxury Living Group, les grands noms du design et de la décoration Olga Vignatelli et Gabriel Erem. Une rencontre sous le signe du luxe.

Et pour clôturer en toute beauté cette semaine dédiée à l’art, c’est dans le luxueux Marquis que nous avons organisé le vernissage d’un jeune artiste émergeant Charly Molina (fils du consul de Belgique à Miami), Kongo lui a fait l’honneur d’être son parrain artistique. Ce dernier vient d’être commissionné par Chanel pour la collection des Arts et Métiers. Une très belle soirée qui a accueilli de nombreux collectionneurs de Street Art, des producteurs d’Hollywood dont Amos Rozenberg, Fernand Talpe de Private Collections, des personnalités de la mode Hugo Matha et Guillaume Lehideux (maison Ullens) et Cyril Bismuth, le créateur de bijou qu’affectionne Karl Lagerfeld.

Art Basel se termine avec ce magnifique final aux couleurs de l’art et de la convivialité. Miami est en fête. L’année prochaine sera riche de nouveaux projets et nous vous donnons rendez-vous en décembre 2019.

Dès aujourd’hui pourtant, nous pensons à de nouvelles rencontres artistiques, qui auront lieu à Milan en mars (le 5 précisément) dans un espace superbe Via Montenapoleone, celui de Luxury Living Group et puis à Paris, ensuite. Comme une évidence, Heidi Barnes avec son sens artistique inné, réunit les gens les plus importants dans tous les domaines qui touchent le luxe, la création, l’innovation, les arts, la mode, le design. Ce moment s’annonce riche de surprises pour les collectionneurs, les célébrités et tous les passionnés.

L’art est dans une dynamique perpétuelle, chaque jour nous offre de nouvelles découvertes, de nouveaux artistes et d’extraordinaires créations.

Pour vivre ce courant artistique au quotidien, suivez notre actualité sur notre site BARNES dédié à l’art : barnes-art.com.

Nous vous invitons aussi à vous émerveiller avec notre édition spéciale Milan dans laquelle l’incontournable Stefanie Renoma réalise des clichés sensoriels incroyables pour la célèbre Maison Caulières, à découvrir sans modération, dès sa parution. Sans dévoiler les secrets de cette édition BARNES LUXURY HOMES, enfin juste un petit peu pour vous faire patienter, ce sera un voyage doux comme les textures incroyables et les vertus bienfaisantes des merveilleux produits de cette maison ancestrale, une inspiration des sensations de la nature.